Astros-gate : le scandale qui secoue la MLB

Les Houston Astros ont-ils triché pour remporter les World Series 2017 ? Plusieurs anciens joueurs accusent les Texans d’avoir mis au point une technique illégale pour voler les signaux des catcheurs adverses.

 

Imaginez quand vous vous présentez au bâton que vous sachiez quel lancer arrive… Balle courbe ou balle rapide ? Plus de surprise, vous avez l’information ! Ça vous aiderait bien non ? Eh bien, en 2017, année où ils remportent le titre suprême, les frappeurs des Astros eux savaient ce que leurs adversaires allaient leur lancer. C’est en tous cas ce qu’affirment le lanceur Mike Fiers et trois autres anciens joueurs de Houston (qui eux restent anonymes).

Mike Fiers, en 2017, l’ancien de Houston qui accuse

 

Ça détruit la carrière de jeunes hommes – Mike FIERS

Selon eux, lors des matchs à domicile, les Texans avaient mis au point un système aussi simple qu’illégal : ils utilisaient une caméra placée au champ centre pour filmer les signaux que le catcheur adverse adressaient à son lanceur. Les images étaient alors diffusées en direct sur un écran discrètement installé dans le couloir sous-terrain qui relie le banc aux vestiaires : si jamais le catcheur demandait une balle courbe ou un changement de vitesse, pour prévenir le frappeur, quelqu’un devait faire un bruit métallique en frappant dans une poubelle. En cas de balle rapide, pas de bruit. C’est le site The Athletic et son journaliste vedette Ken Rosenthal qui ont révélé le scandale.

Hinch, Cora et Beltran au coeur du système ?

«Je veux simplement que le sport soit plus propre, car des athlètes perdent leurs emplois parce qu’ils ne sont pas au courant de cela quand ils sont sur le terrain, a expliqué Mike Fiers, aujourd’hui avec les A’s d’Oakland. De jeunes lanceurs accordent des coups sûrs dans les premières manches et ils sont ensuite retournés dans les ligues mineures. Ça détruit la carrière de jeunes hommes. »

Selon Mike Fiers, trois hommes étaient particulièrement impliqués dans ce système : AJ Hinch, qui était (et est toujours) le manager des Astros, Alex Cora ancien assistant de Hinch, (aujourd’hui manager des Boston Red Sox) et l’ancien joueur Carlos Beltran (aujourd’hui manager des New York Mets).

A.J. Hinch, manager de Houston et Alex Cora, celui aujourd’hui de Boston

 

Ces accusations particulièrement graves ont conduit à la MLB à ouvrir une enquête. Si « voler » des signaux depuis une base ou depuis le banc a toujours fait partie du jeu, la MLB interdit en revanche formellement toute aide technologique.

Certains adversaires de Houston réclament des sanctions exemplaires. En 2017, en finale de conférence, les Astros avaient remporté tous leurs matchs à domicile face aux Yankees.Le système a-t-il perduré après 2017 ? Cette saison encore, les Texans étaient la meilleure équipe de toute la MLB à domicile (60 victoires pour 21 défaites).

 

 

 

 

Démarrez une conversation

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *