Objectif « planxot » ce week-end pour les Phénix ! 

C’est le déplacement et le week-end de l’année pour les Catalans : la finale à 4 à Montigny-le-Bretonneux, près de Paris.

« Nous allons faire 1 600 km aller-retour en bus ! Alors rien que pour faciliter le voyage, ce serait bien rentrer avec le planxot  » sourit le champ-centre Julien « Tabasco » Hofmann. C’est effectivement un périple qui attend les Phénix ce week-end : les Catalans ont rendez-vous ce samedi à Montigny-le-Bretonneux, près de Paris pour la demi-finale d’accession à la D2 face aux bretons de la Guerche. « Pour reprendre une formule d’un ancien président de la République, Montigny, c’est loin mais c’est beau. Il s’agit d‘un des stades qui accueille régulièrement des matchs internationaux, c’est un billard qui vaut le déplacement mais on y va pas pour visiter » explique l’entraîneur Julien Cauchy.

Montigny, c’est loin mais c’est beau…

Bonne nouvelle : Cédric Percheron a soigné sa blessure et sera du voyage ce week-end

Les Phénix auront en effet fort à faire face à des Bretons particulièrement solides. L’équipe descend de D2 et compte bien y remonter dès cette année.  « C’est un adversaire redoutableanalyse Philippe Bille, l’un des coachs perpignanais. Ce club a évolué en élite il y a quelques années et s’appuie encore sur plusieurs anciens internationaux. Pour passer, nous devrons être à notre maximum… »

Les Phénix ou les Hawks ? Une équipe va y laisser des plumes ce samedi

 

Pas question d’arrêter l’entrainement malgré l’orage !

Mais pas question de stresser. A l’entrainement, si les joueurs sont concentrés, ils semblent aussi détendus et souriants. « Ça ne sert à rien de jouer le match dans nos têtes avant d’être sur le terrain. On va passer un weekend entier ensemble pour tenter de conclure la saison en beauté. C’est du plaisir des matchs comme ça, il faut penser à tous les adversaires que nous avons éliminés et qui aimeraient être à notre place » glisse le deuxième base Clément Arres, jamais à court d’idées pour chambrer et motiver ses partenaires. « Et puis, vous dîtes qu’on est détendus… je dirai aussi déterminés… Mardi soir, quand l’orage a éclaté, tous les terrains du parc des sports de Perpignan se sont vidés sauf… le nôtre ». Imperméable au stress et à la pluie nos Phénix !

 

PROGRAMME DES DEMI-FINALES 

SAMEDI 5 OCTOBRE  – A MONTIGNY LE BRETONNEUX

à 11h Lunéville – Gif sur Yvette

à 15h La Guerche de Bretagne – Perpignan

Démarrez une conversation

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *